20ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE)

vendredi 13 novembre 2009
par  ul_antony
popularité : 100%

JPEG - 26.7 ko

Vendredi 6 novembre 2009 – Antony 92

20ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE)

Adoptée à l’unanimité par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 20 novembre 1989, la Convention relative au Droits de l’Enfant est aujourd’hui ratifiée par 193 états et elle est reconnue comme étant un outil efficace pour améliorer la situation des enfants dans le monde.

La LDH (Ligue des droits de l’Homme) et la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques) ont tenu à la fois à commémorer cet anniversaire et à faire le point sur l’état de son application en France aujourd’hui.

Dans le foyer du théâtre Firmin Gémier d’Antony, une centaine de personnes ont suivi avec beaucoup d’attention les interventions de Françoise Dumont - vice-présidente de la Ligue des droits de l’Homme, responsable du secteur éducation, jeunesse et droits des enfants -, Serge Portelli - magistrat, vice-président du Tribunal de Paris et écrivain – et Gisèle Piner, qui a fait un point sur la permanence LDH/RESF qu’elle a mise en place à Antony, avant de poser de nombreuses questions au cours d’un débat final très riche.

Entre les interventions, des enfants ont lu des poèmes extraits des « écrits pour la fraternité » (concours de poèmes organisé chaque année par la Ligue des droits de l’Homme dans les écoles).

Par leurs contributions, les intervenants ont dressé un constat sans concession de l’état des droits de l’enfant en France, depuis les observations finales du comité des droits de l’enfant de l’ONU adressées à la France, jusqu’à l’enfermement des mineurs en centre de rétention en passant par la suppression du poste de Défenseur des enfants, des RASED (Réseaux d’Aides Spécialisées aux Élèves en Difficulté), le fichage des élèves (fichiers Sconet et Base-Elèves), les fouilles dans les collèges, etc., sans oublier de rappeler la dimension humaine et philosophique qu’il convient d’attacher aux droits de l’enfant.

En conclusion, la LDH et la FCPE ont appelé les présents à exercer une vigilance citoyenne pour le respect du droit pour que les enfants puissent effectuer leur parcours vers la vie adulte dans une société solidaire et fraternelle.

Pour finir, un pot convivial a permis au public et aux intervenants de poursuivre leurs échanges.

JPEG - 831.9 ko

Contacts :
antony92@ldh-france.org
fcpe.antony@gmail.com

JPEG - 9.8 ko JPEG - 6.5 ko


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois